Nous vous avons enseigné ICI comment analyser la source de vos streams afin d’analyser votre catalogue en fonction des morceaux les plus playlistés. Nous allons désormais vous montrer comment créer des rapports CSV à ce sujet et comment aller plus loin dans l’analyse.

 

Saviez-vous que vous pouvez télécharger une liste des playlists les plus importantes pour votre catalogue sur Datamusic?

  1. Commencez par l’aperçu global comme vu précédemment (cf article ICI)
  2. Cliquez sur le bouton en haut à droite pour ouvrir le menu de téléchargement (Exporter)
  3. Cochez « Top playlists »
  4. Ouvrez le fichier téléchargé qui contient toutes les playlists-clés dans lesquelles vos morceaux sont apparus – et le nombre des streams qu’elles ont générés pour vous !

 

Dans votre document Excel ou CSV, vérifiez la colonne <Createurs Playlist> pour accéder à la liste des personnes ayant créé ces playlists.

Vous avez également accès aux ID des playlists, que vous pouvez alors simplement copier-coller sur Spotify pour ouvrir la playlists selectionnées.

 

Note : A garder à l’esprit !

Nous ne prenons pas en compte les playlists « personnalisées » algorithmiques (les playlists de générées par un algorithme, pour mieux répondre aux habitudes d’écoute): nous ne prenons en compte que les playlists de moins de 50 abonnés.

 

ÉTUDE DE CAS

Zoom sur les playlists-clés pour une campagne particulière. Cette campagne (2 singles et 1 EP en 3 mois pour un même artiste) présente certaines tendances assez standard:

(Camembert créé à partir d’un export des données Datamusic issues d’une playlist concernant les sorties d’un artiste sur une pèriode de 90 jours )

Résultats :

  • Prédominance des playlists éditoriales.
  • Il existe encore des playlists reprises par des médias, des radios ou des blogs qui peuvent encore avoir un impact léger.
  • Les services gérés par des majors (Filtr de Sony, Digster, Warner’s Topsify …) sont mineurs par rapport aux playlists éditoriale propres aux services de streaming.
  • Les playlists de tiers, tels que celles d’autres artistes ou labels, ne suscitent pas un suivi aussi important que sur les playlists éditoriales (en dehors des grands artistes, bien sûr). Mais apparaître dans leurs playlists offre une forte crédibilité aux morceaux et présente une excellente opportunité pour la cross-promotion sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire